Composition de Culture Générale

Mon plan de composition

composition-culture-générale-plan-composition

Bonjour à tous, ça intéressera surement des personnes de voir mon plan exact de composition bien qu’il soit assez classique. Je vous recommande d’ailleurs de rester sur un plan classique pour ne perdre ni vous, ni le correcteur.

Commençons,

Tout d’abord je lis calmement le sujet, je note les quelques idées qui me passe par la tête sur ma feuille de brouillon puis je définis (toujours au brouillon) les notions clef du sujet et enfin je pose ma problématique.
A la suite de ça, je fais mon plan pour répondre à la problématique tout en respectant la règle de 1 partie = 1 idée = 1 exemple/argument.

Ensuite, j’aime bien rédiger l’introduction et la conclusion au brouillon, je m’y prends comme ceci:

– Introduction
1) accroche
2) définitions des notions clefs du sujet
3) problématique
4) annonce du plan

– Conclusion
1) accroche
2) synthèse du développement
3) ouverture

Enfin, je développe les grandes idées de mon plan et je les rédige directement sur la copie.
Schématiquement, ma composition entière ressemble à ceci:

– Introduction
1) accroche
2) définitions des notions clefs du sujet
3) problématique
4) annonce du plan

– Partie A
1) accroche
2) première sous-partie, une idée, un exemple
3) deuxième sous-partie, une idée, un exemple
4) conclusion partielle de la partie A

– Partie B
1) accroche
2) première sous-partie, une idée, un exemple
3) deuxième sous-partie, une idée, un exemple
4) conclusion partielle de la partie B

– Conclusion
1) accroche
2) synthèse du développement
3) ouverture

En espérant que mon plan vous aidera. Comme d’habitude, ayez l’esprit ouvert et critique, mon plan n’est pas parfait et n’est pas la vérité absolue.

N’hésitez pas à me donner le votre dans les commentaires !

A bientôt

Sébastien

4 réflexions au sujet de « Mon plan de composition »

  1. Salut !

    Merci pour ton site dédié à la préparation 🙂
    Une question me turlupine: si le sujet et de type « binaire » –> « oui » ou « non ». Comment doit t-on construire le plan ? Partie A = « oui » et Partie B = « Non » ???? si c’est le cas la conclusion risque d’être pas très claire ni même convaincante…
    Concernant la conclusion, faire une ouverture ne revient-il pas de ne pas avoir assez bien orienté la problématique ?

    Merci beaucoup

    1. Salut Adrien !

      Pour te répondre je vais prendre un exemple très concret; j’ai passé le concours en mars 2017 avec comme sujet en composition: « La publicité, pour ou contre ? »
      J’ai construit mon plan de façon de cette façon:
      Partie A: pour
      arguments, exemples, etc

      Partie B: contre
      arguments, exemples, etc

      Conclusion
      synthèse des arguments des parties, puis je donne mon avis, je le détail et je l’explique

      Le but de la conclusion est de répondre à la problématique mais aussi de construire ton avis sur le sujet ! Sans non plus te montrait orgueilleux et dire que les avis divergents sont faux 😉

      Ne mélange pas tout ! La problématique est un remaniement du sujet, elle à pour but de faire émerger différents problèmes et raisonnements du sujet. Il n’est pas nécessaire de remanier le sujet à chaque fois pour le concours SOG, en effet, le sujet est déjà sous forme de question et ouvre souvent à plusieurs problèmes.
      L’ouverture à pour but de relancer la réflexion, elle montre dans quelle direction on pourrait poursuivre notre composition. Bien que facultative, si tu trouves quelques chose d’intéressant c’est un très bon point !
      Donc non faire une ouverture ne résulte pas du fait de ne pas avoir assez bien orienté la problématique mais plutôt à en poser une seconde après avoir répondu à la première problématique.
      En espérant t’avoir aidé, n’hésite pas si tu as d’autre questions

      Bon courage !

  2. Bonjour Sébastien tu a oublié qu’il faut une phrase de transition entre les parti et par parti un minimum de 3 idées à développer mais il vrai que ta méthode est bonne et merci pour ton blogue

    1. Bonjour Santerre,
      Je remplace les phrases de transition par des accroches en début de chaque parties, question d’habitude et de méthodologie.
      Je développe très rarement 3 idées car la composition est mon gros point faible et j’ai beaucoup de mal à étaler mes idées. Je préfère avoir une intro et une conclu en béton et 2 idée / partie que plus d’idée mais plus brouillon.
      Merci pour ton retour 🙂

Laisser un commentaire